Anglo-French Relations The Cloak of Secrecy A personal voyage of detection



LES PERSONNAGES DE "LA COMEDIE HUMAINE": réalité ou fiction?

En 1789, il perdit ces droits utiles, et n’eut plus que le revenu de la terre, qui valait environ six mille livres de rente. Si son grand-père eût suivi les glorieux exemples de Bargeton I et de Bargeton II,Bargeton V, qui peut se surnommer le Muet, aurait été marquis de Bargeton; il se fût allié à quelque grande famille, se serait trouvé duc et pair comme tant d’autres; tandis qu’en 1805, il fut très flatté d’épouser mademoiselle Marie-Louise-Anaïs de Nègrepelisse, tille d’un gentilhomme oublié depuis long-temps dans sa gentilhommière, quoiqu’il représentât la branche cadette d’une des plus antiques familles du Midi de la France. Il y eut un Nègrepelisse parmi les otages de saint Louis, mais le chef de la branche ainée porte l’illustre nom d’Espard, acquis sous Henri IV par un mariage avec l’héritièrede cette famille. Ce gentilhomme, cadet d’un cadet, vivait sur le bien de sa femme, petite terre située près de Barbezieux, qu’il exploitait à merveille en allant vendre son blé au marché, brûlant lui-même son vin, et se moquant des railleries pourvu qu’il entassât des écus, et que de temps en temps il pût amplifier son domaine.’

On trouvera une récapitulation des personnages portant le nom de D’Espard dans l’annexe 1. Des extraits ci-dessus et des annexes sur les personnages, on peut donc tirer quelques  conclusions préliminaires :

Les D’Espard de Balzac sont en fait les Nègrepelisse.

Le nom et les titres des d’Espard ont été acquis par mariage au temps de Henri IV.

Les d’Espard d’origine sont une vieille famille du Béarn.

Ils étaient alliés aux d’Albret en ligne féminine.

Balzac décrit leurs armoiries comme suit : d’or, à trois pals de sable, écartelé d’azur à deux pattes du griffon d’argent onglée, de gueulet potées en sautoir, avec le fameux: Des Partem Leonis pour devise.

Les Nègrepelisse  sont des catholiques militants  dont les biens ont  été détruits au temps  des guerres de religion.

Le capitaine de Nègrepelisse avait été l’un des amis de Montluc.

 
 

Comments

There are currently no comments to display.

Add comment



9 + = 16


Please note that your comment will be reviewed and may be edited before being published.